[DIVERSITHEQUE] Chronique de Everything leads to you de Nina Lacour

Résumé : Emi a déjà commencé à se frayer un chemin dans le monde du cinéma hollywoodien.
Emi est une cinéphile et une vraie romantique, mais ses relations dans la vie réelle sont un désastre. Elle est désespérément retournée avec la même fille trop de fois pour le mentionner. Mais une lettre mystérieuse d’une légende du cinéma va mèner Emi à Ava. Ava ne ressemble à personne qu’Emi ait jamais rencontré. Elle a un passé tumultueux, pas si glamour, et vit une vie non conventionnelle. Elle est énigmatique … Elle est belle. Et elle est sur le point d’élargir la compréhension d’Emi sur la famille, l’acceptation et la vraie romance.

Informations :

Editeur : Dutton Books for Young Readers
Date de sortie : 15 mai 2014
Genre : Contemporain, YA, romance
Pages : 312

TW : homophobie, mort, deuil

L’avis de @littleandthemoon : L’année dernière j’avais adoré We are okay le dernier livre de Nina Lacour, j’avais donc décidé de lire ces autres romans en commençait par Everything leads to you qui est un des classiques du genre. Et même si je l’ai moins apprécié que We are okay, cette lecture reste particulièrement sympa et agréable.
On suit Emi une californienne pure mais pas trop cliché et qui travaille dans le monde du cinéma, elle n’est que stagiaire mais elle aide à concevoir les décors des plateaux de tournage. C’est un aspect du livre que j’ai beaucoup apprécié et où j’ai beaucoup appris. J’ai toujours adoré les coulisses des films et apprendre comment sont conçus les décors étaient une bonne découverte.
Un jour lorsqu’Emi chine les vieux meubles d’une star de cinéma elle trouve une lettre et une mini-enquête va débuter pour trouver à qui était destinée cette lettre (même si le mystère est de courte durée et qu’on devine tout facilement dès le début). Emi, aider de sa meilleure amie, vont remonter jusqu’à Ava une jeune fille qui n’a rien à voir avec elles. Elle a un passé compliqué, un présent douloureux et elle fascine Emi. Emi va donc aider Ava à reconstruire petit à petit sa vie.
On sent que ce livre est l’un des premiers de Nina Lacour, il y a des dialogues et des descriptions totalement inutiles et qui traînent en longueur. Même le côté YA est très forcé. Certaines décisions des personnages sont étranges et où sont les parents d’Emi (qui décident de vivre dans l’appartement de son frère juste comme ça) ?
La romance entre les deux filles ne prend pas tant de place que cela. Il y a peu de flirt, peu de baisers, au final c’est surtout les sentiments d’Emi qui sont décrit tout au long du livre. J’ai aimé qu’Emi aide Ava à comprendre que l’homosexualité n’est pas mal (Ava a eu de mauvaises expériences dans le passé). Mais à part ça les deux filles sont à l’aise avec leur sexualité et en parle assez librement.
Une chose qui m’a gêné par contre c’est que tout au long du livre Lacour reste vague sur les descriptions des personnages. On sait qu’Emi est métisse et il est sous-entendu que deux autres personnes sont racisés mais c’est plutôt implicite.
C’est l’atmosphère de ce livre qui me marquera encore longtemps. Les petits détails qui donnent l’impression d’être dans un film. Heureusement Emi comprend que l’amour dans les films et celui dans la vraie vie n’a rien à voir et qu’il est important de ne pas idéaliser les gens.

15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s